Psychanalyste Marseille - Thérapeute de couple et thérapeute familiale - Reinette Girard
63 Rue Paradis, 13006 Marseille, France
 

L'amour reste un idéal que chacun recherche à vivre dans le couple


48 vues

L’amour qui est construit adulte a une base infantile.

La vie amoureuse est toujours complexe. Derrière l’amour se cache un idéal et un fantasme qui construit un sujet. C’est d’abord celui de retrouver ou de fantasmer la relation à l’image de celui d’une mère à l’amour inconditionnel, celui des premiers liens d’attachement qui donne l’illusion à l’enfant d’être le plus important.

 Ce sentiment donne un sentiment de toute puissance au bébé, ce qui est indispensable au début de la vie. C’est ce lui permet de se sentir suffisamment exister, aimer et surtout en sécurité. Cette base de sécurité le poursuivra tout au long de sa vie.

 

L’enfant va traverser plusieurs étapes d’évolution, allant du narcissisme primaire (auto-érotique) vers un narcissisme secondaire (tourné vers l’autre).

Selon Freud l’enfant devenu adulte ne renonce pas à ses premières expériences. Il recherchera toujours à être aimé. Il est prêt à beaucoup de sacrifices pour cela en fonction de ce qui a été vécu précédemment.

L’amour s’est construit sur un idéal plus ou moins important

Selon Winnicott, l’enfant doit s’illusionner pendant la période de l’enfance pour pouvoir ensuite se désillusionner au fur à mesure de sa maturité psychique grâce au rôle de la frustration, de l’éducation. Cette désillusion saine qui s’intègrera avec le temps, lui permettra de comprendre qu’il n’est pas tout seul au monde, qu’il ne peut pas tout avoir, et tout de suite.  Sa sécurité interne sera suffisante pour gérer et se sentir aimé suffisamment et rechercher plus tard un amour qui pourra le combler, en tenant compte de l’altérité, de la différence. En fonction de ce qui est perçu, vécu dans la famille, un idéal plus ou moins important peut se constituer.

Quand le lien amoureux se construit sur des angoisses d’abandon ou de rejet

Selon Freud, les premières traces infantiles perdurent toute la vie. L’enfant renonce difficilement à cet amour parental, au plaisir de la petite enfance. Si l’enfant s’est senti suffisamment aimé, il deviendra un adulte qui gérera ses relations affectives, ses frustrations de façon mature. Ses attentes ne seront pas démesurées envers son ou sa partenaire. Il pourra être indépendant tout en étant bien dans sa relation amoureuse.

Quand l’enfant vit des angoisses d’abandon ou de séparation, voire s’il s’est senti rejeté, ce sentiment peut continuer d’exister à l’âge adulte. Les manifestations à l’âge adulte peuvent être variées, mais souvent la personne vit de l’angoisse dès lors que quelque chose vient bousculer l’équilibre du couple ou ses attentes envers l’autre, avec en arrière-plan une douleur déjà vécue de rejet ou d’abandon qui vient renforcer la peur présente dans sa vie avec l’autre.

En revanche, comme dit précédemment quand le manque a été important, le lien d’attachement peut devenir à l’âge adulte insécurisant et impacter la relation de couple. Les attentes envers son ou sa partenaire peuvent être teintées d’angoisses d’abandon, d’attentes surréalistes envers l’autre.

Mieux comprendre ses attentes pour dénouer les peurs construites dans l’enfance

Les demandes excessives d'amour, nées d'un besoin profond et insatisfait qui n'a pas pu trouver écho ou réconfort dans les figures d'attachement primordiales de son enfance, peuvent insidieusement se déplacer et s'implanter dans sa relation amoureuse, transformant ainsi une quête sincère de tendresse et de compréhension mutuelle en une spirale d'attentes démesurées et d'insécurités constantes.

La vie amoureuse saine est basée sur une vraie communication

Chacun a sa propre manière d'aimer et de se comporter face à l'amour. C’est une démarche unique et personnelle qui se dessine souvent à travers une vision de l'amour comme étant à la fois le plus beau des sentiments, capable d'illuminer l'existence, et comme celui qui peut aussi faire énormément souffrir.

L’amour peut donner des ailes et insuffler une joie incommensurable. L’amour authentique n'est jamais à sens unique, il suppose un échange, une réciprocité, une dynamique de donner et de recevoir, d'être deux pour pouvoir vivre ensemble une valse émotionnelle.

La thérapie de couple peut être une aide

Il est important de pouvoir communiquer sur ses attentes, ses angoisses éventuelles et de se faire confiance et de travailler sur son histoire personnelle quand elle vient s’intercaler trop souvent dans votre relation de couple. C’est le cas souvent quand l’un a vécu des traumatismes dans l’enfance. Le dialogue basé sur un échange de réciprocité et de respect de l’autre peut aider à trouver un équilibre sain dans le couple. Dans certaines situations la thérapie de couple avec un thérapeute de couple peut aider à mieux comprendre la réaction de l’autre et de trouver des solutions possibles pour apprendre à faire des distinctions entre les ressentis du présent avec ceux qui ont pu être vécu dans l’enfance. Prendre du recul et méta communiquer sur ce qui se joue aide à prendre de la distance, et à observer les problèmes différemment. 

La thérapie peut venir aussi aider à voir comment chacun des partenaires fonctionne pour venir faire rejouer à l’autre son vécu. Le lien qui se noue n’est jamais l’effet du hasard. Faire autrement est alors possible dès lors que certains patterns de fonctionnement peuvent être identifiés.


Articles similaires

Création et référencement du site par Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.