Reinette Girard
63 Rue Paradis, 13006 Marseille, France
 

Repérer les jeux pervers dans une famille


103 vues

Les jeux pervers dans la famille peuvent se manifester par des attitudes, des discours culpabilisateurs, parfois des demandes paradoxales, contradictoires créant une confusion dans les rôles et les places au sein d’un système familial. Ces dysfonctionnements ne sont pas toujours perçus comme dysfonctionnels par la famille, générant incompréhension, frustration et des symptômes variés au sein de la cellule familiale.

C'est là qu'intervient la thérapie familiale comme un outil précieux pour démasquer ces comportements malsains et aider à restaurer la sérénité au sein de la famille.

Les jeux pervers dans la famille : un fléau insidieux

La perversité se manifeste sous diverses formes. Elle peut prendre la forme d'un parent qui manipule ses enfants pour obtenir ce qu'il veut, d'un frère qui joue avec les sentiments de sa sœur pour assouvir ses propres désirs, ou encore d'un conjoint qui utilise la culpabilité pour contrôler l'autre. Cela peut se traduire sous forme de chantage émotionnel, de bouderies, de menaces, de disqualification des ressentis empêchant toutes émotions de circuler…

Les jeux pervers se manifestent parfois sous couvert de l'amour

Ces jeux pervers, souvent dissimulés sous le masque de l'amour ou de la protection, peuvent avoir des conséquences dévastatrices sur la santé psychologique de certains membres d’une famille. Alberto Eiguer, psychiatre, psychanalyste français, dans son article affirme que : « La violence perverse en famille et ses effets psychosomatiques », Le Divan familial, vol. 42, no. 1, 2019, pp. 35-48. «  Ces liens se caractérisent par la dégradation de l’intégrité narcissique d’un des membres du lien avec affaiblissement de l’estime de soi, à la suite d’humiliations. La victime du pervers souffre d’évanouissements, d’affections allergiques, gastro-intestinales, articulaires, vasculaires ; des somatisations ou des maladies psychosomatiques, avec base anatomique. L’agent pervers développe à son tour des troubles physiques lorsqu’il perd sa position de supériorité et qu’il ne peut exprimer sa détresse, délirer ou halluciner. »

Comment repérer les jeux pervers pour s'en défaire

La perversion se cache derrière des comportements qui, en surface, peuvent sembler normaux ou même bienveillants. C'est là toute la difficulté de repérer le comportement dysfonctionnel, voire pervers : il se peut que soit dissimulé des intentions malveillantes derrière un voile de normalité.

Parfois, des comportements peuvent s’étayer sur des croyances erronées de faire du bien à l’autre sans tenir compte du contexte et de sa réalité. Les ressentis sont disqualifiés obligeant à des remaniements psychiques permanents pour s’adapter aux comportements dysfonctionnels qui circulent dans la famille.

Il est donc essentiel de rester vigilant et de ne pas hésiter à chercher de l'aide lorsque l'on soupçonne la présence de jeux insidieux et dévastateurs dans sa famille.

Ces comportements toxiques peuvent être particulièrement nocifs pour les enfants, qui sont souvent les premières victimes privilégiées. Ils peuvent entraîner une multitude de problèmes psychologiques, psychosomatiques, allant de l'anxiété à la dépression, en passant par des troubles de l'attachement et une faible estime de soi. Il est donc crucial de débusquer ces jeux pervers le plus tôt possible afin de minimiser leur impact sur le développement des enfants.

La thérapie familiale : un outil précieux pour faire prendre conscience des jeux pervers existants

La thérapie s'avère être un outil précieux pour repérer ces manifestations malsaines au sein d'un système familial et aider la famille à fonctionner différemment. En effet, un thérapeute qualifié peut aider à identifier les comportements toxiques et à comprendre leur origine. De plus, la thérapie offre un espace sécurisé où les personnes atteintes par ces jeux pervers peuvent exprimer leurs sentiments et leurs craintes, sans crainte de jugement.

Il est important de faire circuler la parole pour aider chaque membre du système familial à exprimer ses ressentis face à certains comportements ou discours pathologiques qui peuvent atteindre profondément la confiance en soi, sans jugement mais dans le but de trouver des solutions plus saines.

Jean-Claude Maes dans son article « La « chose » sectaire », Psychothérapies, vol. 22, no. 3, affirme :  « je vais tâcher de rendre compte de ce fonctionnement en termes de triangles pervers : on peut différencier les relations en relations verticales et horizontales, en disant que les premières mettent en rapport des personnes qui ne sont pas au même niveau hiérarchique, par exemple les parents et les enfants, alors que les secondes mettent en rapport des personnes qui sont au même niveau hiérarchique, par exemple une fratrie. Le triangle œdipien, c’est la présence, dans le niveau hiérarchique supérieur, d’au moins deux personnes, dont la relation, comparée à la relation verticale, montre la différence entre les individus. Le triangle pervers, tel que je le comprends, c’est un triangle qui met cette différenciation en péril, en plaçant l’un des membres du triangle à un niveau où il ne doit pas être : par exemple, un père fait alliance avec son fils contre la mère, qui se retrouve ainsi en position d’infériorité. »

Comment la thérapie familiale peut aider

La thérapie peut aider à instaurer des limites saines au sein de la famille, à faire prendre conscience des effets que cela occasionne et à renforcer les liens entre ses membres. En effet, une fois les jeux pervers identifiés, il est important de travailler à la reconstruction de la confiance et de l'estime de soi, deux éléments souvent endommagés par des relations malsaines. À travers des exercices de communication et de résolution de conflits, la thérapie familiale peut aider à rétablir un équilibre sain au sein de la famille.

La thérapie familiale peut prévenir les jeux pervers inconscients

Enfin, la thérapie peut jouer un rôle crucial dans la prévention des jeux pervers. En effet, en aidant les membres de la famille à développer une meilleure compréhension de leurs propres comportements et de ceux des autres, la thérapie peut les aider à repérer les signes avant-coureurs de la perversion et à prendre des mesures pour y faire face, pour ne pas rentrer chacun leur tour dans ces travers .

Les jeux pervers dans une famille sont un fléau insidieux qui peut causer de graves dommages psychologiques. Cependant, grâce à la thérapie, il est possible de débusquer ces comportements pathologiques et de travailler à la restauration de l'harmonie familiale. Il est important de rester vigilant et de ne pas hésiter à chercher de l'aide lorsque l'on suspecte la présence de perversion dans sa famille. Après tout, la famille devrait être un lieu de sécurité et d'amour, pas un terrain de jeu pour les pervers.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.